Passer l’aspirateur nuit à la libido masculine

« Plus un homme marié fait le ménage, moins il a de rapports sexuels, selon une étude sociologique américaine ».

« Plus un homme marié fait le ménage, moins il a de rapports sexuels, selon une étude sociologique américaine ».
24 heures, 30 janvier 2013

Après le traitement de la dépression du bobtail et les massages abdominaux prodigués au chat commun, voici le régime sans aspirateur du quinqua européen à poil court…

Comme je vis seul, personne, à priori n’est censé fouiller mes placards pour débusquer mon vieux Hoover toussoteux. C’est donc à moi qu’incombe, ainsi que mon éducation judéo-calvino-chrétienne me l’impose, la tâche de promener le sceptre hurlant du parfait petit nain docile dans les moindres méandres du logis…

En lisant l’article paru dans 24 heures, je me sens un peu homme-objet non ? Mesdames, mon ardeur sera à la mesure des minons qui virevoltent au-dessus des meubles, à la hauteur du lit et du théâtre de nos futurs ébats, au niveau de la table où dansent les chandelles du succulent repas…

Mais gageons que l’étude américaine nous parlera bientôt des méfaits ravageurs de la pratique du fer à repasser et des effets secondaires suivant les excès de plonge chez le citoyen moyen ventripotent de l’Utah central…

Homo occidentalis erectus lambda, prends ton destin en main et renonce définitivement aux tâches ménagères, pour le bien-être sexuel de ta compagne.

Pierre d’o

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *